Le maire de Constanţa défile en nazi

22 Juil

Par Mehdi CHEBANA

Radu Mazăre, édile de la deuxième ville de Roumanie, a paradé, samedi 19 juillet, en uniforme de la Wehrmacht, à l’occasion d’un défilé de mode sur le thème de l’armée. Les associations juives ont aussitôt fait part de leur indignation et réclament l’ouverture d’une enquête. De leur côté, les représentants politiques tardent à condamner ce geste, qui rappelle au pays sa participation active à l’Holocauste.

Les organisations de lutte contre l’antisémitisme réclament des excuses et l’ouverture d’une enquête

Publié le 22 juillet 2009 dans Le Courrier des Balkans

Des bottes de cuir à la casquette à visière noire en passant par les incontournables insignes nazis… Radu Mazăre, 41 ans, n’a pas lésiné sur les détails pour ressembler au parfait officier de la Wehrmacht. Samedi soir, lors d’un défilé de mode sur le thème de l’armée, le maire de Constanţa a même marché au pas de l’oie, suivi par son jeune fils habillé en soldat allemand.

« J’ai voulu me déguiser en officier de la Wehrmacht car je trouve que l’uniforme est très beau et j’ai toujours admiré l’organisation rigoureuse de l’armée allemande », a expliqué l’édile au quotidien Evenimentul zilei qui a révélé l’affaire.

« C’est un uniforme de général d’infanterie qui n’a rien à voir avec celui des SS. Je me suis inspiré du film Walkyrie dans lequel un colonel de l’armée allemande s’efforce de sortir son pays des griffes d’un dictateur fou », s’est-il ensuite défendu.

Sur sa ceinture, Radu Mazăre portait aussi une Croix gammée coincée entre les griffes de l’aigle allemand. Or, porter cet insigne est un délit passible de trois mois à trois ans de prison en Roumanie. « Nous avons caché les insignes nazis mais la Croix gammée de la ceinture était trop petite, nous ne l’avons pas vue », a expliqué l’intéressé lundi sur la chaîne de télévision B1.

Les associations juives réclament une enquête

Choquées par le geste de cette figure éminente du Parti social démocrate (PSD), les organisations de lutte contre l’antisémitisme réclament des excuses et appellent le Parquet à ouvrir une enquête.

« L’apparition en public de Radu Mazăre portant un uniforme nazi est un geste irresponsable et inacceptable, en violation de la loi », a déclaré Maximilian Katz, directeur du Centre de prévention et de lutte contre l’antisémitisme (MCA).

« L’explication du maire, qui affirme qu’il s’agit d’un simple uniforme de la Wehrmacht, ne nous convainc pas, puisque l’armée allemande dans son ensemble a servi le régime nazi pendant la Seconde guerre mondiale », poursuit l’organisation, dans une lettre de protestation adressée au Parquet et au président du PSD.

De son côté, le Centre Simon Wiesenthal a réclamé mardi la démission de l’élu. « En portant l’uniforme de la Wehrmacht, vous exprimez votre soutien et votre nostalgie pour une armée qui a commis les crimes de guerres et les actes de génocide les plus terribles », dénonce son directeur, Efraim Zuroff, dans un communiqué publié par l’AFP.

La Roumanie face à son passé

Alors que la presse étrangère relaie largement l’affaire depuis lundi, les responsables politiques roumains oscillent entre mutisme et indifférence.

Le président de la Commission d’arbitrage et d’intégrité morale du PSD, Valer Dorneanu, a assuré au quotidien Evenimentul zilei qu’il n’avait pas connaissance de l’affaire. « Je n’ai pas suivi les déclarations à ce sujet, je n’ai été saisi en aucune façon », a-t-il déclaré mardi.

La députée européenne Rovana Plumb (PSD) a pour sa part confié « qu’elle n’avait aucune idée de ce qu’il se passait dans son pays ».

Quant au président roumain Traian Băsescu, qui était à Constanţa le jour du défilé, il a refusé de commenter ce geste, qui n’engage pourtant pas seulement l’image de Radu Mazăre mais celle du pays tout entier.

La Roumanie a été longtemps critiquée pour ses réticences à reconnaître sa participation très active à l’holocauste. C’est finalement en 2004 que le pays a accepté les conclusions d’une commission internationale lui imputant le massacre d’environ 380.000 Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :