A Tiraspol, les tanks ont aussi une fonction décorative

8 Sep

Par Mehdi CHEBANA

(©Roumanophilie/Mehdi Chebana)

A Tiraspol, un char de guerre est triomphalement exposé sur un socle en plein centre-ville. A l’instar des nombreuses statues à la gloire d’obscurs héros de l’armée soviétique, ce monstre métallique vise à prmouvoir le potentiel militaire de la république séparatiste de Transnistrie. Un choix stratégique donc mais également esthétique dans une région où les gens arborent encore volontiers les vestes et les pantalons militaires qu’ils portaient durant la guerre civile de 1992.

Bien sûr, tous les chars transnistriens n’ont pas vocation à finir leurs jours sur des podiums de mode urbains. Tout le long de la frontière avec la République de Moldavie, nombre d’entre eux sont encore utilisés pour intimider ‘l’ennemi’. De même, chaque année, le 2 septembre, des T-72 défilent dans les grandes villes de la région pour célébrer l’anniversaire de l’indépendance acquise dans le sang. Mais non reconnue, à ce jour ,par la communauté internationale.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :