Le rideau de fil de fer tombe entre la Moldavie et la Roumanie

13 Fév

Traduit par Mehdi CHEBANA

Les autorités de Chişinău ordonnent le lancement des opérations visant à retirer les 360 kilomètres de fils barbelés qui séparent la Roumanie de la République de Moldavie, le long du fleuve Prut. La suppression de ce vestige de l’Union soviétique marque une nouvelle étape dans le réchauffement des relations bilatérales.

360 kilomètres de barbelés seront démontés à la frontière entre les deux pays

Publié le 11 février 2010 dans Jurnal de Chişinău

La décision de faire tomber les barbelés qui délimitent la frontière occidentale de l’ancienne république soviétique a été prise, en décembre dernier, par le gouvernement de Vlad Filat.

Selon les autorités moldaves, ce geste symbolique met un terme à la longue série de tentatives avortées d’anéantir cet ultime vestige de l’URSS.

Il y a deux ans, le Conseil général d’Ungheni avait déjà décidé de faire tomber la clôture plantée sur son territoire mais les autorités centrales communistes, qui étaient au pouvoir à l’époque, avaient critiqué l’initiative et porté la décision devant les tribunaux au motif qu’elle mettait en cause la sécurité de l’État.

Sur les onze départements moldaves (raioane) qui sont frontaliers de la Roumanie, dix devront faire tomber cette clôture, le département de Leova l’ayant déjà fait auparavant.

Au total, 360 kilomètres de barbelés seront démontés.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :