Racisme : Roms et Roumains, même combat !

19 Avr

Par Mehdi CHEBANA

La Roumanie est le pays de l’Union européenne qui abrite la plus importante communauté rom

POINT DE VUE. Pour expliquer l’affiche anti-Roumains diffusée fin janvier dans plusieurs trains de la région Midi-Pyrénées (retrouvez l’article de Rue89), la SNCF met en avant « l’expression malheureuse » de l’un de ses agents. Doux euphémisme qui cache une réalité alarmante : la montée du racisme envers les Roumains, en France et dans l’Union européenne.

Pour illustrer cette tendance, petit tour sur Facebook où des dizaines de groupes anti-Roumains fonctionnent en toute impunité malgré leurs intitulés clairement racistes. « Pour que les Roumains rentrent chez eux », « pour démembrer les accordéonistes Roumains du métro », « contre l’invasion de la France par les Roumains »… Les exemples sont légion sur la seule interface française du célèbre réseau social.

Même climat haineux en Italie où, depuis environ trois ans, les Roumains sont la cible d’une vague de violence et d’intolérance sans précédent. Loin de considérer les ressortissants roumains comme des victimes, les autorités italiennes sont allées jusqu’à concocter, fin 2007, un décret-loi  sur-mesure afin de pouvoir les expulser plus facilement.

« Les Roms auxquels la police a affaire ont ethniquement et culturellement autant en commun avec les Roumains qu’avec les Français, bref pas grand chose dans les deux cas », argumente avec cynisme un internaute sur le forum de Rue89. Une litanie chez beaucoup d’expatriés roumains, qui dénoncent régulièrement l’amalgame entre les Roms, dont les ancêtre seraient originaires d’Inde, et les Roumains.

Toujours est-il que la Roumanie est le pays de l’Union qui abrite la plus grosse communauté rom (2 millions d’âmes) dont la plupart des membres bénéficie de papiers roumains. Depuis le 1er janvier 2007, tous ont le même droit de voyager au sein de l’Union européenne sur la base d’une simple carte d’identité. Dès lors, Roms et Roumains sont dans la même galère et toute distinction raciale vire à la mauvaise foi et à une stigmatisation dangereuse.

Pour faire court, tous les Roumains ne sont pas Roms, beaucoup de Roms sont roumains (certains peuvent êtres bulgares ou slovaques), tous les Roms ne sont pas des voleurs, tous les Roumains ne sont pas non plus des voleurs. C’est comme les agents de la SNCF, il y a les bons, et les mauvais…

A lire aussi sur Roumanophilie : Roumanie : les Tsiganes en ont assez de se faire marcher dessus

Sur Le Courrier des Balkans : L’émigration des Roms en France : préjugés, craintes et chances

Enfin, dans Le Point sur la sortie du film Liberté de Tony Gatliff : Les Tsiganes pour mémoire

Publicités

Une Réponse to “Racisme : Roms et Roumains, même combat !”

  1. Anon 26 février 2010 à 05:34 #

    Je comprends la différence, mais regarde partout à Paris et vers la Tour Eiffel, dans tous les metros, les portes (comme Champerret), il y à des Roms. Et je comprends qu’ils ne sont pas tous pareils, mais c’est un vrai problème en France et Europe. Aucune autre culture n’envoie les enfants pour voler (et j’ai vu plusieurs fois ! Ça existe !). Je suis Rom et c’est une vérité dans notre culture. Il faut changer pour être acceptés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :