La Roumanie en photos : la route Transfăgărăşan

1 Juil

Par Mehdi CHEBANA

Avec ses panoramas à couper le souffle, sa nature sauvage et ses ravissants lacets, le Transfăgărăşan est l’une des plus belles routes de Roumanie. Elle a été construite à des fins militaires au début des année 1970 mais ce sont aujourd’hui les touristes qui l’envahissent chaque été.

(©Roumanophilie/Mehdi Chebana)

Publié le 1er juillet 2010 sur Roumanophilie

Le Transfăgărăşan fend les monts Făgărăş sur une centaine de kilomètres, entre la Munténie au sud et la Transylvanie au nord. Il existe d’autres voies pour rallier les deux régions. Mais aucune n’est aussi enivrante. A plus de 1600 mètres d’altitude, au beau milieu de cette carte postale mêlant forêts de pins et vastes plans d’eau, il n’est pas rare de tomber sur des ours ou des lynx. On découvre aussi quelques trésors comme les ruines du château de Poenari, qui fut la résidence secondaire de Vlad Țepeș, le barrage et le lac Vidraru, l’un des lacs artificiels les plus grands d’Europe (893 hectares) ou le lac glaciaire Bâlea

Ce qui impressionne surtout, c’est le savoir-faire des milliers d’ingénieurs, de soldats et d’ouvriers qui ont été mobilisés entre 1970 et 1974 pour dessiner ce trait de bitume qui fuit la monotonie. A l’époque, Nicolae Ceaușescu craignait une invasion soviétique et souhaitait une connexion directe entre ses garnisons de Munténie et de Transylvanie. La tâche fut titanesque. Il a fallu acheminer 3500 tonnes de ciment ou encore 20 tonnes de dynamites. Des quantités étourdissantes pour ériger une trentaine de ponts et de viaducs et creuser dans la roche un tunnel de 887 mètres. Selon le bilan officiel, 40 personnes sont mortes sur ce chantier mais des témoins parlent de centaines de victimes.

Infos pratiques

  •  le Transfăgărăşan n’est ouvert à la circulation que du 30 juin au 1er novembre
  • il relie Curtea de Argeș, l’ancienne capitale de la Valachie, au village de Cârțișoara, dans le județ de Sibiu (voir carte)
  • la vitesse autorisée ne dépasse pas les 40 kilomètres heures

(©Roumanophilie/Mehdi Chebana)

 

(©Roumanophilie/Mehdi Chebana)

 

(©Roumanophilie/Mehdi Chebana)

 

(©Roumanophilie/Mehdi Chebana)

 

(©Roumanophilie/Mehdi Chebana)

 

(©Roumanophilie/Mehdi Chebana)

 

(©Roumanophilie/Mehdi Chebana)

 

(©Roumanophilie/Mehdi Chebana)

 

(©Roumanophilie/Mehdi Chebana)

 

(©Roumanophilie/Mehdi Chebana)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :