WikiLeaks révèle les exactions d’une société de sécurité roumaine

25 Oct

Traduit par Mehdi CHEBANA

Parmi les milliers de documents secrets américains que le site internet WikiLeaks diffuse depuis vendredi 22 octobre, certains concernent le rôle des sociétés de sécurité roumaines qui opéraient en Irak pendant la guerre. En 2006, les agents de Danubia Global, l’une de ces sociétés, ont notamment tué trois Irakiens sans avoir été provoqués mais ils n’avaient pas été inquiétés à l’époque.

Le site WikiLeaks a commencé la diffusion de 391.831 documents officiels

Publié le 24 octobre 2010 dans Evenimentul zilei

En 2006, des agents de Danubia Global, une compagnie de sécurité roumaine qui opérait en Irak, ont tué trois Irakiens à Fallujah, révèlent des documents de WikiLeaks, cités par le New York Times.

Par la suite, ils ont refusé de répondre aux questions sur l’incident, invoquant la politique de discrétion de leur société qui refusait de fournir des informations aux enquêteurs. Le prestigieux quotidien américain utilise cet incident pour démontrer que de nombreuses sociétés de sécurité en Irak ne pouvaient pas être poursuivies pour leurs actions à l’époque.

En avril 2006, un autre quotidien américain, le Wall Street Journal, écrivait déjà que la police irakienne accusait des salariés de Danubia Global d’avoir ouvert le feu, non loin de l’aéroport de Bagdad, et tué plusieurs officiers irakiens, dont un colonel, sans avoir été provoqués.

À l’époque, l’incident a fait l’objet d’une enquête officielle de l’armée américaine, mais la société roumaine était aussi la cible d’autres accusations. Selon l’article du Wall Street Journal, les autorités américaines suspectaient, au moment des faits, que Danubia Global n’ait été qu’une entité artificielle créée en vue de prendre le flambeau d’une autre compagnie de sécurité, Custer Battles, dont l’activité en Irak avait été suspendue parce qu’elle était soupçonnée de fraudes par le gouvernement américain.

Presque tous les salariés et les actifs de Custer Battles ont été repris par Danubia Global en 2005. Le patron de la société roumaine, Richard Levinson, ancien responsable au sein de Custer Battles, avait pourtant démenti tout lien entre les deux compagnies, selon le Wall Street Journal.

Révélations en cascade

Après une semaine de suspens, le site WikiLeaks a commencé, vendredi soir, la diffusion de 391.831 documents officiels qu’il présente comme « la plus grande fuite de données secrètes à caractère militaire de l’histoire ».

Les documents en question mettent en évidence de nombreux cas de mauvais traitements couverts ou commis par l’armée américaine lors de la guerre en Irak.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :