Pour son cinquième anniversaire, « Roumanophilie » se met à nu

11 Fév

Par Mehdi CHEBANA

Roumanophilie fête ses 5 ans

Avec près de 100 000 pages vues, des centaines d’abonnés par mail et sur les réseaux sociaux et des reprises dans les grands médias européens, Roumanophilie s’est imposée comme l’un des blogs francophones les plus suivis sur la Roumanie et la Moldavie. A l’occasion de son cinquième anniversaire, je vous propose de pénétrer dans son back-office et de découvrir quelques statistiques jamais publiées à ce jour.

Depuis sa création il y a 5 ans, le blog a attiré des lecteurs de plus de 130 pays différents. Sans surprise, plus de la moitié d’entre eux le consultent depuis la France. Les autres le font massivement depuis la Roumanie mais aussi la Belgique, le Canada, la Suisse, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l’Allemagne.

Membre de la francophonie depuis 1996, la Moldavie n’arrive qu’au 9e rang des pays d’où l’on consulte le plus ce blog. Pourtant, ce dernier traite de l’actualité et des tendances qui la concerne directement. Un signe, sûrement, de la forte émigration de ses ressortissants. Enfin moins régulièrement, on suit Roumanophilie de la Russie au Chili, de la Nouvelle-Zélande à l’Espagne, de l’Indonésie à la Turquie, du Maghreb à l’Afrique du Sud.

Les lecteurs de Roumanophilie à travers le monde

Comment arrive-t-on sur le site ?

Une centaine d’abonnés par mail, plus de 400 fidèles sur Facebook, 600 sur Twitter… Vous êtes nombreux à suivre assidûment l’actualité de ce blog. Mais il y a aussi ceux qui arrivent ici par hasard. Soit en cliquant sur des liens qui figurent sur les sites du Courrier des Balkans, de Libération, de Rue89 ou de la RTBF, soit en inscrivant quelques mots sur des moteurs de recherche.

Grâce aux outils statistiques fournis par WordPress, il m’est possible d’identifier ces mots. En tête des recherches, « Roumanophilie » mais aussi « Roumanie » et « blog Roumanie » qui m’indiquent que je bénéficie d’un bon référencement. Il y a aussi les internautes qui enquêtent sur moi et tapent mon nom, souvent mal orthographié d’ailleurs !

On retrouve ensuite les gourmands qui cherchent désespérément la recette des papanaşi ou celle des sarmale. Plus truculent, les obsédés sexuels et les malins qui veulent se marier en Roumanie pour devenir citoyens européens. Ainsi donc, les recherches « femmes roumaines », « se marier avec une Roumaine » et « mariages en Roumanie » figurent parmi les plus courantes. Au risque de décevoir, je n’ai que des statistiques sur les Roumaines à proposer…

Enfin, les questions d’immigration taraudent souvent les internautes qui tombent sur Roumanophilie en tapant les expression « racisme anti-roumain », « immigration roumaine » et même « différence entre Roms et Roumains ».

Quelques records

Les sarmale, le mariage en Roumanie, l’actualité du groupe moldave O-Zone, les résultats du championnat roumain de football et les manifestations anti-rigueur qui ont secoué Bucarest en 2012…  Voilà le top 5 des articles les plus lus sur Roumanophilie. Ils ont été vus plus de 1800 fois, chacun. Vous êtes également friands de mes articles sur la cuisine roumaine, des encadrés sur les villes que j’ai rédigés pour la revue Regard, de la promotion des émissions auxquelles j’ai collaboré pour Public Sénat, M6 ou France 5 mais aussi de mes éditos, comme celui sur la viande de cheval, qui suscitent à chaque fois de nombreux commentaires. 

Enfin il y a quelques mois, la mise en place de la rubrique « photos du jour » a relancé le site de belle manière. Avec cette rubrique, je vous propose de vous immerger dans le quotidien moldo-roumain grâce à des clichés pris avec mon téléphone portable. Une idée qui vous a séduits puisque le mois de novembre 2013, celui de sa création, a atteint plus de 2 600 visiteurs uniques et 6000 pages vues. Du jamais vu en cinq ans sur le blog. Sachez donc qu’après deux mois d’absence, les photos du jour feront leur grand retour cette semaine. Une façon pour moi de vous remercier, vous qui formez cette remarquable communauté de lecteurs avec qui j’ai plaisir à partager ma passion pour la région.

Publicités

6 Réponses to “Pour son cinquième anniversaire, « Roumanophilie » se met à nu”

  1. George Damian 11 février 2014 à 06:58 #

    Alles gute zum Geburtstag!

  2. Colette 11 février 2014 à 12:00 #

    Joyeux anniversaire ! 🙂

  3. Andrea 11 février 2014 à 12:01 #

    La multi ani !

  4. Grégoire 11 février 2014 à 12:02 #

    Bah joyeux anniversaire! Et si j’ai un souhait à faire pour la 6ème année qui commence, c’est un joli article sur les cultures tziganes en Roumanie! Oui, je sais, je suis monomaniaque. Bises.

  5. Mirel 11 février 2014 à 12:02 #

    On va le manger. le blog.

  6. Jacques 13 février 2014 à 22:41 #

    Avec 48 h de retard, bravo et merci. Continuez, vous faites du bon et utile travail.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :