A Bucarest, prendre de la hauteur et plonger dans l’Histoire

16 Fév

Par Mehdi CHEBANA

(©Roumanophilie/Mehdi Chebana)

LA PHOTO DU JOUR… un panorama de Bucarest depuis la terrasse de l’Intercontinental. Quelle expérience vertigineuse que d’admirer la capitale roumaine depuis l’une de ses plus hautes tours ! Situé dans le cœur historique, l’hôtel cinq étoiles culmine à 77 mètres. Et c’est bien sûr un spot remarquable pour les photographes et les journalistes en quête de plans larges.

Je fais partie de ces privilégiés qui y ont accès gratuitement. A cette hauteur, certains retiennent le gris et l’agitation de cette métropole de 2 millions d’habitants qui, avec ses 228 km carrés, est deux fois plus étendue que Paris. Moi, j’y vois surtout une plongée fascinante dans l’histoire d’une capitale dépareilléeAu premier plan, juste derrière le boulevard Magheru, le XIXe siècle ! La fac d’architecture Ion-Mincu, l’Université et le Palais Suțu. Derrière, le siège haussmannien de la Banque commerciale roumaine, porte d’entrée dans Lipscani, le vieux centre où de belles bâtisses du XIXe côtoient des ruines médiévales.

L’Entre-Deux-Guerres, le communisme et le XXIe siècle complètent le tableau dans un ensemble parfaitement incohérent. Incohérent et étourdissant comme cet immense Palais du Parlement que l’on aperçoit au loin. D’autres panoramas sont ouverts au public aux quatre coins de Bucarest, parmi lesquels de nombreux restaurants.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :