A Bucarest, des chats vagabonds dans l’ombre des chiens errants

17 Fév

Par Mehdi CHEBANA

(©Roumanophilie/Mehdi Chebana)

LA PHOTO DU JOUR… l’un des chats errants de mon quartier à Bucarest ! Assis sous ma fenêtre, il me lance ses plus jolis miaulements dans l’espoir que je l »invite chez moi et lui serve un bon bol de lait. Pour les besoins de la photo, je lui glisse des petits « pisse-pisse », c’est ainsi qu’on attire l’attention des matous ici, mais finalement il restera dehors. Lui et ses congénères ont fait la java toute la nuit, je suis contrarié. Ils sont une dizaine à avoir investi les caves de mon immeuble d’où ils entrent en sortent par des soupiraux.

Certains matins, ils se réunissent dehors pour de longues séances d’étirements au soleil. Parfois, on en croise avec un oiseau ou une souris dans le bec. Et le reste du temps, ils jouent à chat ! Grâce à mes voisines, qui pourtant ont déjà beaucoup de travail avec Rex et ses copains, ils ont à boire et à manger. Au total, ils sont probablement plusieurs milliers à errer dans les rues de Bucarest et à squatter les barres d’immeuble. Mais il n’existe pas de statistique officielle.

Car contrairement aux 40 000 à 65 000 chiens vagabonds de la capitale, ils n’attirent ni l’attention des médias, ni celle des pouvoirs publics, malgré quelques campagnes de stérilisation ces dernières années. Peut-être parce qu’ils fuient à l’approche des passants et ne les attaquent pas. Reste que certains s’introduisent volontiers dans les appartements en rez-de-chaussée, tels de grands brigands…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :