Archive | Médias RSS feed for this section

La révolution roumaine et les « charniers de Timişoara » : retour sur un fiasco médiatique

16 Déc

Par Mehdi CHEBANA

Premier soulèvement populaire retransmis en direct à la radio et à la télévision, la révolution roumaine reste le symbole d’un fiasco médiatique sans précédent. Des semaines durant, la presse occidentale a relayé images insoutenables, rumeurs insensées et bilans délirants, sans vérifier la fiabilité de ses sources. Deux décennies plus tard, plusieurs journalistes qui ont couvert l’événement décryptent cet engrenage du sensationnalisme pour Le Courrier des Balkans.

Une du journal « Libération » sur la révolution roumaine

Publié le 16 décembre 2009 dans Le Courrier des Balkans

Des jeunes vidés de leur sang pour soigner Ceauşescu d’une leucémie, la ville de Sibiu rayée de la carte, des mercenaires arabes tirant sur la foule à Bucarest… Autant de folles rumeurs que les médias occidentaux ont relayé, des semaines durant, à propos de la révolution roumaine. Dans la confusion du moment, la course au sensationnalisme avait pris le pas sur la fiabilité et le recoupement des sources.

« C’est le plus gros mensonge du XXe siècle », lance Traian Orban, le responsable du Mémorial de la révolution à Timişoara, dans le sud-ouest de la Roumanie. Dans une petite salle où il conserve les articles de l’époque, l’ancien vétérinaire poursuit : « beaucoup trop de bêtises ont été dites dans les médias étrangers. Vos journalistes ont été manipulés et ce même après l’exécution de Ceauşescu. » Lire la suite

A Bucarest, la Maison de la presse libre résiste au temps

17 Nov

Par Mehdi CHEBANA

(©Roumanophilie/Mehdi Chebana)

A Bucarest, les années noires du communisme restent très présentes dans le paysage. En témoigne la Maison de la presse libre, un édifice gigantesque qui abritait les principaux médias sous le régime de Nicolae Ceausescu (1965-1989).

Construite en seulement cinq ans (1952-1957) à l’époque du stalinien Gheorghe Gheorghiu-Dej, sa structure en forme de U est notamment la copie, en dimensions réduites, de l’Université d’Etat « Lomonosov » à Moscou. Tout un symbole… A l’époque, le bâtiment s’appelait Casa Scânteii (« la maison de L’étincelle« ), du nom de quotidien Scânteia édité sous le contrôle du Parti communiste roumain (PCR). Lire la suite

Pourquoi un scénario criméen ne tient pas en Transnistrie

20 Mar

Par Mehdi CHEBANA

(©Roumanophilie/Mehdi Chebana)

POINT DE VUE. Que va-t-on bien pouvoir raconter en attendant qu’un premier attentat secoue la Crimée ? Au lendemain du rattachement de la péninsule ukrainienne à la Fédération de Russie, les regards des analystes et des journalistes se sont soudain tournés vers la Transnistrie. Certains ignoraient jusque là l’existence de cette région séparatiste de Moldavie. D’autres, dans un souci grotesque de vulgarisation, se sont plu à la présenter comme la « Bordurie » de Hergé. Pour eux en tout cas, pas de doute, Moscou entend y répéter le scénario criméen, une crainte que partagent plusieurs partis politiques et médias en Moldavie. Lire la suite

Pour son cinquième anniversaire, « Roumanophilie » se met à nu

11 Fév

Par Mehdi CHEBANA

Roumanophilie fête ses 5 ans

Avec près de 100 000 pages vues, des centaines d’abonnés par mail et sur les réseaux sociaux et des reprises dans les grands médias européens, Roumanophilie s’est imposée comme l’un des blogs francophones les plus suivis sur la Roumanie et la Moldavie. A l’occasion de son cinquième anniversaire, je vous propose de pénétrer dans son back-office et de découvrir quelques statistiques jamais publiées à ce jour.

Depuis sa création il y a 5 ans, le blog a attiré des lecteurs de plus de 130 pays différents. Sans surprise, plus de la moitié d’entre eux le consultent depuis la France. Les autres le font massivement depuis la Roumanie mais aussi la Belgique, le Canada, la Suisse, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l’Allemagne. Lire la suite

A Sotchi, des performances roumaines qui prêtent à sourire

10 Fév

Par Mehdi CHEBANA

(©TimesNewRoman)

Un biathlète français a déposé une réclamation auprès du Comité international olympique (CIO) par laquelle il accuse un concurrent roumain d’avoir utilisé une fourche au lieu d’une carabine aux Jeux de Sotchi, raconte lundi Times New Roman.

« Lors de l’épreuve, le Roumain a lancé sa fourche dans les cibles au lieu de tirer à la carabine, il a réussi à en atteindre trois d’un coup et à passer devant après deux lancers« , selon des propos de Jérôme Merdenelle, le biathlète français, que rapporte le site internet roumain. Lire la suite

Le Courrier des Balkans fête ses 15 ans en musique

26 Oct

Par Mehdi CHEBANA

Pour les gourmands, des spécialités balkaniques seront également proposées

Le 29 novembre prochain, la République fédérale socialiste de Yougoslavie aurait eu 70 ans. Le Courrier des Balkans a choisi cette date pour célébrer son propre anniversaire, le 15e, lors d’une soirée exceptionnelle à la Bellevilloise, dans le 20e arrondissement de Paris.

La fête commencera avec la projection du documentaire Cinema Komunisto de Mila Turajilic et se poursuivra avec des concerts mettant à l’honneur la richesse des cultures de l’Europe du Sud-Est. Sur scène, les groupes Kultur Shock (balkan-rock), O’Djila (rythmes tziganes) et Bojan Z & Almira (sevdah-jazz) ainsi que les DJ RKK, Boris Viande et Raki Balkans Sound System. Pour les gourmands, des spécialités balkaniques seront également proposées. Lire la suite

La Roumanie en chansons : LOREDANA – Viva Mamaia

22 Juin

Par Mehdi CHEBANA

Radu Mazare Viva Mamaia

Radu Mazăre

L’un des tubes que les vacanciers entendront en boucle cet été sur les plages de la mer Noire : « Viva Mamaia » de Loredana, Alex Velea et Cabron. Un hymne à Mamaia, l’une des stations balnéaires les plus populaires de Roumanie, qui a coûté 35.000 euros et qui sera financé grâce à une taxe imposée aux hôteliers et commerçants.

On aperçoit dans le clip officiel le sulfureux maire de Constanta, Radu Mazare, dans une tenue pour le moins ridicule. Et l’édile a même le droit à son couplet. Voyez plutôt : Lire la suite