Tag Archives: Constanta

A Constanța, le casino n’a plus rien de royal

14 Mai

Par Mehdi CHEBANA

Rien ne va plus ! Un siècle après son inauguration en grande pompe par le prince Ferdinand, le casino Art-nouveau de Constanța a des allures d’épave. Plus de sept millions d’euros sont nécessaires pour lui redonner son éclat. Mais les imbroglios administratifs et judiciaires se succèdent, retardant toujours plus le début des travaux.

(©Roumanophilie/Mehdi Chebana)

Publié le 14 mai 2016 sur Roumanophilie

L’emblème du plus grand port roumain sur la mer Noire est à l’abandon depuis 2010. Le temps et les assauts du vent usent la façade, brisent les vitres une à une et attaquent la ferronnerie. A l’intérieur, les murs se fissurent, la peinture s’écaille, les boiseries s’abîment. La plupart des meubles ont été retirés mais les lustres restent suspendus pour rappeler le faste d’antan.

Il faudra au moins sept millions d’euros (31,6 millions de lei) et sept ans de travaux pour permettre à cet édifice classé de faire peau neuve. Le prix d’un rêve que partagent les 280 000 habitants de Constanța. Ils sont las d’assister au spectacle de sa dégradation au beau milieu d’une digue où ils adorent se promener.  Lire la suite

Publicités

Sea, sex, sun et… béton : bons baisers de Mamaia

12 Avr

Par Mehdi CHEBANA

Avec ses huit kilomètres de sable fin, cette station balnéaire du nord de Constanța dispose de l’une des plus grandes plages d’Europe. Les Roumains s’y pressent massivement chaque été. Ils sont les moteurs mais parfois aussi les victimes de son urbanisation effrénée. Reportage.

(©Roumanophilie/Mehdi Chebana)

Publié le 15 juillet 2013 dans Regard

Des gratte-ciel, des parkings de sept étages, deux îles artificielles, une promenade touristique flambant-neuve… La bétonisation du littoral s’accélère à Mamaia, l’une des stations balnéaires les plus fréquentées de Roumanie, située dans le nord de la ville de Constanța. Plus de 55 millions d’euros d’investissements, dont quelque 20 millions financés par des fonds européens, sont prévus dans le nouveau plan local d’urbanisme adopté au printemps 2013 en conseil municipal.

« Réjouissez-vous et remerciez le ciel qu’il y ait autant de chantiers », avait lancé à l’époque Radu Mazăre, l’ancien maire social-démocrate de Constanța [1]. « « Si on ne construisait pas, il n’y aurait pas de tourisme. Alors certes, nous avons une politique un peu plus relâchée envers les investisseurs privés qui construisent en ce moment, mais cela va permettre que tous ces projets soient terminés d’ici deux ans, et non pas dans sept ans. » Lire la suite

Le maire de Constanţa défile en nazi

22 Juil

Par Mehdi CHEBANA

Radu Mazăre, édile de la deuxième ville de Roumanie, a paradé, samedi 19 juillet, en uniforme de la Wehrmacht, à l’occasion d’un défilé de mode sur le thème de l’armée. Les associations juives ont aussitôt fait part de leur indignation et réclament l’ouverture d’une enquête. De leur côté, les représentants politiques tardent à condamner ce geste, qui rappelle au pays sa participation active à l’Holocauste.

Les organisations de lutte contre l’antisémitisme réclament des excuses et l’ouverture d’une enquête

Publié le 22 juillet 2009 dans Le Courrier des Balkans

Des bottes de cuir à la casquette à visière noire en passant par les incontournables insignes nazis… Radu Mazăre, 41 ans, n’a pas lésiné sur les détails pour ressembler au parfait officier de la Wehrmacht. Samedi soir, lors d’un défilé de mode sur le thème de l’armée, le maire de Constanţa a même marché au pas de l’oie, suivi par son jeune fils habillé en soldat allemand.

« J’ai voulu me déguiser en officier de la Wehrmacht car je trouve que l’uniforme est très beau et j’ai toujours admiré l’organisation rigoureuse de l’armée allemande », a expliqué l’édile au quotidien Evenimentul zilei qui a révélé l’affaire. Lire la suite