Tag Archives: Voisinage

A Bucarest, des chiens et des hommes

5 Juin

Par Mehdi CHEBANA

La chasse aux chiens errants touche à sa fin dans la capitale roumaine. Selon la SPA locale, ils étaient 65 000 il y a deux ans, on n’en compte plus qu’un bon millier aujourd’hui. Quand j’ai découvert ce bilan, j’ai aussitôt pensé à Rex, le quadrupède qui occupait ma cage d’escalierjusqu’à mon départ de Roumanie. Fait-il parti des 30 000 chiens euthanasiés ou des 23 000 qui ont été adoptés ?

La mairie de Bucarest s’était donné 18 mois pour ramasser 80% des chiens errants et les tuer

Rex, c’était en quelque sorte mon voisin de pallier. Il dormait sur des cartons disposés pour lui sous les marches. Il buvait de l’eau et mangeait à sa faim tous les jours. Pour tuer le temps, il avait même cinq ou six copains avec lesquels il faisait la java dans le quartier, la nuit tombée. Mes voisines lui avaient donné un nom, prenaient soin de lui comme s’il était notre chien à tous. Comme beaucoup de ses congénères à Bucarest, il n’était plus tout à fait un vagabond.

C’est en septembre 2013 que mes voisines ont commencé à s’inquièter. Le parlement venait d’adopter une nouvelle loi autorisant l’euthanasie des chiens des rues. Il est vrai que lorsqu’ils sont en meute, ces derniers peuvent se montrer très dangereux, allant jusqu’à tuer des passants. Avec ce nouveau texte, les députés espéraient résoudre un problème qui s’était accentué dans les années 1980 lorsque le régime de Ceaușescu fit raser des quartiers entiers de maisons pour construire des barres d’immeubles. Lire la suite

Mes chers voisins à Bucarest : le silence 14 heures par jour

18 Nov

Par Mehdi CHEBANA

(©Roumanophilie/Mehdi Chebana)

LA PHOTO DU JOUR… le règlement sur le silence dans mon immeuble ! Il est inscrit en lettres noires à chaque étage, sur la porte des étendoirs collectifs (autre curiosité que je vous présenterai un de ces jours). Entre 14h et 17h puis entre 22h et 6h, en semaine ou le weekend, chacun est prié de « garder le silence ». Ce sont les temps de repos établis par la copropriété.

Pas de musique à fond ou de de travaux à la perceuse, sauf dérogation occasionnelle… Il faut, m’a-t-on expliqué, respecter le sommeil des enfants mais surtout des retraités qui sont nombreux dans ma cage d’escalier. Ce règlement très strict complète la législation roumaine qui n’est pas moins pointilleuse. Elle sanctionne par des amendes « le trouble au repos des locataires entre 22h et 8h et 13h et 14h ». Lire la suite